Nous, enfants… We, the children

Nous enfants... We the children - Thérapeute à Bordeaux

Nous, enfants… We, the children

Aujourd’hui, les enfants ! Et ce n’est pas que l’effet rentrée !

Éprouver un grand respect pour les enfants, c’est avoir la mémoire de notre parcours, du courage qu’il nous a fallu pour grandir et devenir adultes. Souvent, nous parlons des enfants comme si nous évoquions une espèce différente, étrangère à nous-mêmes et notre humanité : pourtant, nous étions enfants aussi.

Notre mémoire devrait se remettre en connexion avec l’enfant que nous fûmes, et ce qui nous tient éloignés de notre histoire…

Avoir la force de se replonger dans les souvenirs.

C’est le moment de se rappeler que le monde pouvait nous sembler plein de petits plaisirs, de senteurs, de rêves. Mais également de situations, évènements fondateurs de notre évolution, maturité.

Remontent ainsi les sensations de libertés, de joies, et son cortège de chagrins, d’épreuves considérées comme insurmontables, de menaces, d’angoisse anéantissante, du temps qui semblait soit s’allonger ou passer tellement vite, d’étapes supposées infranchissables.

Confronté(e)s à ces phases difficiles, l’opportunité émerge finalement de nous remettre dans une perspective similaire, d’échanger nos places et reconsidérer le tout en se remémorant combien il était difficile de se positionner, de croire à ce futur si écrasant. Chacun se forge sa propre opinion basée sur son vécu, notre indulgence pourrait étayer notre transmission.

Tous ces choix, dont le nombre et les conséquences peuvent paralyser… prendre une option, décider d’un parcours dès la 3ème, comme si cette voie était inaltérable, éprouver et tenter de se remettre d’un chagrin d’amour, exprimer ses inquiétudes diffuses, ses doutes, son instabilité, admettre la peur, la violence en soi et autour de soi et tout ce brassage virevoltant de sentiments, d’émotions contradictoires.

L’accompagnement par une thérapeute crée un espace neutre et de respiration, pendant ces passages délicats, en tant que parent, en tant qu’enfant, adolescent ou jeune adulte (voire ensemble).

La relation d’aide permet, invite à la réflexion, à l’apaisement, au partage, à une meilleure compréhension de soi et de son histoire, de son environnement. Renouer avec qui nous étions, nos fondations, nos racines pour considérer notre (nos) enfant(s) avec plus de bienveillance. Ce voyage, nous l’avons certes accompli à notre manière. Il y autant de chemins que d’individus.

Ainsi, que l’objectif familial devienne celui de retrouver de la sérénité dans la relation parents/enfants. Accepter que le savoir devienne compréhension.

Main dans la main, ce suivi thérapeutique propose d’observer, partager afin de développer la capacité d’expérimenter en sécurité et de consolider, de parcourir ensemble une partie du chemin de l’éducation.

#thérapeute #bordeaux #enfants #mémoire #éducation

– Estelle Rolland ★ Thérapeute Coach à Bordeaux

No Comments

Post A Comment