De la fresque du temps, de l’art, de l’ombre et de la lumière

Voeux 2019 : De la fresque du temps, de l'art, de l'ombre et de la lumière

De la fresque du temps, de l’art, de l’ombre et de la lumière

Voeux 2019…

Le 1er janvier ne répond à aucun cycle naturel, pas même celui de la révolution de la terre autour du soleil. Et puisque la situation nous l’impose, alors regardons ensemble quel parti nous pouvons tirer de cette situation factice et décalée, plaquée sur nos vies.

Chacun d’entre nous fait écho à son temps intérieur, son propre rythme, inscrits dans la pulsation chronologique structurée par la société, l’environnement, les planètes, les cycles, les saisons et la vie.

Ce moment est symbolique, pour la thérapeute en relation d’aide que je suis, et représente une analogie de notre construction intérieure : notre part d’ombre et de lumière*.

Lors des fêtes de fin d’année, l’instant véritablement idoine est pourtant Noël, la fête des lumières, quasiment à la date du solstice d’hiver. Cette date marque le moment charnière pendant lequel la nuit est la plus longue, supérieure au jour, noire et envahissante. Le temps s’arrête dans cette configuration pendant quelques jours : aucune minute de lumière solaire ne vient inverser le processus. L’angoisse d’une nuit sans fin peut se profiler et nous étreindre.

C’est alors que la lumière prend toute son importance et règne sur la nuit par le biais du contraste.

La présence prégnante de l’obscurité invite au retour sur soi, à l’hibernation dans le cycle des saisons, et figure l’introspection. C’est au cœur de cette nuit que se prépare le printemps, que les éléments pendant leur repos, se régénèrent. L’instant se révèle propice au bilan, afin de considérer l’année écoulée, les progrès accomplis, l’évolution en cours. A cet instant de contemplation de notre passé calendaire, la bienveillance ne doit pas quitter notre regard ni la prunelle de nos yeux.

Comment ? En imaginant que vous regardez la fresque de votre année à la manière d’un clair-obscur, une rétrospective animée par la lumière dorée de la bougie de votre bienveillance : certaines parties resteront dans l’ombre, masquées bien que présentes, les contours se seront adoucis.

Nul besoin de se focaliser sur les écueils, les ruptures, l’effritement qui font irrémédiablement partie de l’ensemble.

Et pourtant étudier tous ces mouvements de progression, les attentions dont nous avons bénéficié, les rencontres inespérées, la caresse d’une main amie, la grandeur de la nature… Sentir les ombres, les plats, revisiter la polychromie de la fresque.

Se juger, renier son parcours, de surcroît à posteriori, n’est d’aucun secours, même si le recul amène avec lui sa panoplie de : « j’aurais dû; et si.. » : reformulations tardives totalement inefficaces qui ont pour seul effet de réduire notre confiance en nous.

Les décisions prises l’ont été dans la fournaise de l’action et des situations, au mieux de nos connaissances et capacités. Le thérapeute, guide particulier, éclaire également de sa propre bougie, votre parcours et accompagne votre visite de cette fresque, vous indique ces détails ou cette perspective, qui vous aurait peut-être échappés. Nul n’est en mesure de prévoir les conséquences des directions choisies : cette remontée dans le temps favorise la compréhension des événements et confirme la justesse de nos décisions.

De fait, le nouvel an n’est qu’une occasion comme une autre de favoriser notre regard intérieur et ne peut ni signifier la fin ni le commencement dans notre vie mais bien au contraire la continuité.

Alors, soyez vous-même : à vous de décider de la date (dans d’autres cultures, la célébration du nouvel est plus étroitement liée aux cycles de la nature), de la fréquence de ce voyage en arrière, qui marque une étape dans votre vie et célébrez en poursuivant, ainsi rasséréné, votre œuvre, la réalisation de votre fresque.

Mon regard sur cette année écoulée m’a confirmé l’immense gratitude que j’éprouve envers toutes les personnes dont j’ai croisé le chemin (ami(e)s, patient(e)s et client(e)s, proches, élèves, collègues, lectrices et lecteurs, relations, etc..) ainsi que les événements jalonnant mon parcours et qui m’ont confortée dans le sens merveilleux donné à ma propre fresque.

Merci à tous !

*Ce sujet fera l’objet d’un article futur

Et un grand merci à Luc pour son aide précieuse !

#thérapeute #bordeaux #voeux #2019 #temps #ombre #lumière

– Estelle Rolland ★ Thérapeute Coach à Bordeaux

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.